A La Une

Hépatite C - Claudine G : « La campagne de dépistage m’a sauvé la vie »

Claudine G, une niçoise de 66 ans, a été guérie de l’hépatite C après plusieurs mois de traitement. Dépistée à temps grâce à la campa...

Il faut traiter tous les patients

En attendant l’accès au traitement pour tous, il faut traiter tous les patients. Depuis 18 mois, les personnes co-infectées VIH-VHC peuvent accéder au traitement du VHC par les nouveaux antiviraux di- rects (AVD), quel que soit le stade de fibrose, suite à l’avis de la HAS repris dans les arrêtés ministériels. Elles devraient déjà être une « espèce en voie de disparition ». Mais ce n’est pas le cas, beaucoup de patients co-infectés reste à traiter, environ la moitié, et pas tous au stade F0-F1. Dans beaucoup de centres, les patients co-infectés sont toujours traités selon les indications des mono-infectés. Pourquoi ? Qu’attendent leurs médecins ? Les centres agréés de RCP se sont multipliés : l’engorgement n’est plus une excuse.