A La Une

Hépatite C - Claudine G : « La campagne de dépistage m’a sauvé la vie »

Claudine G, une niçoise de 66 ans, a été guérie de l’hépatite C après plusieurs mois de traitement. Dépistée à temps grâce à la campa...

Hépatite C : AbbVie baisse les prix de ses traitements


Le laboratoire AbbVie et le Comité économique des produits de santé (CEPS) sont parvenus à un accord sur le nouveau prix des traitements oraux directs Viekirax et Exviera. 
La concurrence fait rage sur le marché de l’hépatite C. C’est au tour d’AbbVie de baisser les prix de ses médicaments Viekirax et Exviera après le laboratoire Merck, qui a négocié avec les autorités françaises un prix de 40 % inférieur pour le Zepatier, son traitement contre l’hépatite C.

En effet, le laboratoire américain a annoncé ce vendredi 27 janvier, avoir « conclu un nouvel accord avec le Comité économique des produits de santé [CEPS] pour rendre accessibles Viekirax et Exviera ».
Les tarifs de ces traitements destinés aux patients atteints par le virus de génotype 1 passent de 42 000 à 28 730 euros pour douze semaines de traitements ; ceux du traitement propre aux malades de type G4 atteignent 26 432 euros pour douze semaines, contre 39 000 auparavant. Soit environ 32 % de baisse. Cette baisse de prix est le fruit des négociations annoncées au début du mois entre le CEPS et la firme pharmaceutique.

Exviera et Viekirax peuvent désormais être prescrits à tous les patients

Ce nouveau prix s’accompagne d’une modification des conditions de prescriptions de ces deux médicaments, publiée ce vendredi au « Journal officiel ». Exviera et Viekirax peuvent désormais être prescrits à tous les patients souffrant d’hépatite C, quel que soit leur stade de fibrose.

AbbVie est le deuxième laboratoire, après MSD, à voir son traitement oral de l’hépatite C ouvert à l’ensemble des patients.

Le 5 janvier dernier, le médicament Zepatier (elbasvir/grazoprevir) devenait en effet le premier traitement oral à action directe contre l’hépatite C à ne pouvoir être prescrit qu’aux patients ayant un stade de fibrose F2 ou supérieur. Zepatier reste par ailleurs à ce jour le traitement le moins cher, avec 24 732 euros pour 12 semaines de traitement.

Crédit Photo : Twitter AFEF